Arme de tir : normes 2019

Arme de tir : Certification obligatoire

Dans un souci constant d’améliorer la sécurité des participants de Brumelance, l’organisation s’est penchée sur les pratiques du monde du Grandeur Nature à travers le monde. De récentes nouvelles en lien avec les flèches à bout rond ont soulevées des discussions entre les différentes parties prenantes de la communauté.

Plusieurs acteurs du milieu ont déjà procédé à des modifications sur les règles de sécurité entourant ces armes et des changements surviendront aussi à Brumelance. Le débat entre la sécurité et le risque personnel demeure un enjeu suivi de proche par notre équipe. 

Nouveauté 2019

  1. Interdiction formelle de tir la nuit
  2. Règle de tir au visage/tête accidentel: Tireur tombe agonisant si atteint le visage: si la cible n’est pas bonne, on ne tire pas.
  3. Port de lunette autorisé sur le jeu: N’étant pas obligatoire, il est néanmoins recommandé de porter la lunette de protection ou d’avoir un casque avec visière (soit grillagée ou fermée). Même si cela n’est pas décorum, les mesures de protection ne sont pas restreintes.
  4. Les flèches une fois tirées, sont mise de côté pour récupération et inspection à la fin du combat.

À partir de cette année (2019), l’utilisation de l’arc et de l’arbalète nécessite la certification de l’arme, des projectile et du tireur. Cela implique l’homologation habituelle du matériel de jeu, un test d’archerie théorique et un test pratique pour valider la bonne utilisation de cet outil de jeu.

En bref, pas de certification,
pas le droit de tirer,
tout simplement.

C’est donc la seule arme que seul les joueurs/joueuses ayant la certification à utiliser l’arc ou l’arbalète pourront utilisé.

Rappel des critères d’homologation 2019

Arc et arbalète:

  • Pression maximum de 26 lbs. La tension de l’arc sera mesurée lors de l’homologation.
  • Les arcs à poulie sont interdits
  • Les arbalètes de poing ne sont pas permise (Elles sont illégales au Québec)

Flèches et carreaux:

L’organisation de Brumelance recommande l’achat de flèches de grade commercial pour les tireurs. À partir de 2020, seulement les flèches commerciales seront acceptées.

  • Les flèches à bout plat sont acceptées
  • Les flèches et les carreaux à embout rond sont tolérées pour 2019. (Nous étudions les options pour 2020)
    • Les flèches à bout rond IDV sont acceptées
    • Les flèches à bout rond d’importation devront être inspectées
    • Les flèches avec embout vissable devront être collées
    • Les flèches à bout rond Jackalope/Forge du Gobelin sont maintenant refusées
  • Les flèches artisanales sont  tolérées pour la saison 2019. Elles ne seront plus autorisées à partir de la saison 2020.
  • Allonge maximale de 29 pouces.
  • Les flèches à tige de bois, plastique et aluminium sont refusées ; seules les tiges en fibres de verre sont maintenant acceptées.

*L’organisation se réserve le droit d’ouvrir les flèches et carreaux de fabrication artisanale pour vérification de la fabrication.*

La certification: Qu’est-ce que c’est?

Le participant de Brumelance est un des intervenants principaux quant à la sécurité de l’événement. Autant par ses actions envers autrui que son exposition aux risques. En effet, il y a une limite à ce qui peut être fait pour concevoir des accessoires de jeu qui soient sécuritaire. La sécurité de l’équipement ne remplacera jamais la vigilance et la prudence des utilisateurs et cela s’applique à tout type d’arme.

Test théorique d’archerie

  • On vérifie sa flèche/carreaux avant le tir
  • On ne vise pas au-dessus de l’épaule
  • On doit avoir un visuel clair de sa cible
  • Aucun tir dans le tas
  • Aucun tir à bout portant ( moins de 5 mètres)
  • Puissance de tir adapté entre 5-10m
  • Distance minimale de tir 10m avec allonge complète

Test pratique d’archerie

  • Savoir débander/ bander son arc
  • Doit atteindre une cible 4 fois à une distance de 5 mètres avec une puissance adapté.
  • Doit atteindre une cible 4 fois à une distance de 10 mètres
  • Doit atteindre une même cible de 3 distances différentes

L’avenir de la flèche à bout rond reste incertain.

Nous avons besoin de plus de temps afin de compiler plus de donnée nécessaire à une prise de décision qui sera la plus sûre pour la communauté.

En plus de la tête de la flèche, il y a aussi l’encoche en plastique qui peut être plus dangereux que la tête ronde ou plate, sans parler de l’effet de rebond sur une surface dure.

Peu de données officielles existe sur les cas de blessure avec les flèches artisanales ou ceux fait en usine. Car même les flèches à bout plat et cellules ouvertes mouillées représentent un danger pour la cornée car elles peuvent amasser des débris tel que l’eau sale, petites roches ou sable.

%d blogueurs aiment cette page :