Classes

Les voyageurs entreprenant le voyage vers le pays de Valterne sont issus de diverses origines et n’ont pas tous les mêmes prétentions.

Le choix de votre classe de départ ne défini pas tout les aspects de celui-ci. Par contre, votre choix définira ce qui sera aisé de faire pour votre personnage en situation de combat.

Tableaux des compétence 2018

Le Militaire

«Prendre les armes, conquérir, assiéger, jouter et défendre ses terres.»

Poussés par leur naissance d’aristocrate ou par leur appartenance à un clan guerrier, ces hommes et ces femmes choisissent la voie des armes.

Le Brigand

«Tendre une embuscade, fomenter des complots, tirailler dans les rangs ennemis, tuer un ennemi juré à l’abri des regards.»

Voici l’adage des vagabonds et des brigands poussés par la nécessité et l’appât du gain.

Le Mystique

«Apprendre les méandres du savoir perdu, cogiter sur les possibilités qu’offre la magie, influencer le cours des événements par un rituel occulte, déployer une puissance inouïe par l’utilisation de catalyseurs finement ouvragés.»

Voici l’adage des plus fervents défenseurs de la connaissance sur la brume. Les limites de leur pouvoir ne sont définis que par le nombre de runes qu’ils possèdent. Peu de maisons nobles peuvent se permettre de se passer de leurs services.

Le Croyant

«Prêcher la voix à suivre à ses suivants, interpréter les dogmes de son culte. Guider les âmes de ceux qui doutent. Organiser des célébrations religieuses.»

En chaque personne, la foi anime les espoirs, guide les ambitions et réprime le vice. Le religieux est le porteur du message et le guide de ses pairs.

L’Artisan

«Créer, réparer, supporter un groupe, soigner les blessés, ou s’assurer du bon roulement de l’économie.»

Souvent tapis dans l’ombre des plus grands, mais toujours prisés, les artisans façonnent le monde qui les entourent, que ce soit pour leur propre bénéfice ou pour assurer le bien-être de leur entourage.

Le Médecin

«Concocter des remèdes, soigner les blessés, soulager les mourants, ou veiller à la convalescence de ses compagnons meurtris.»

Formé dans l’art des soins et des préparations de baumes et concoctions diverses, le Médecin est un atout indispensable tant à l’extérieur du champ de bataille qu’à l’intérieur

%d blogueurs aiment cette page :