Philosophie

Un Grandeur nature conçu par des passionnés pour des passionnés

Le moteur d’une activité immersive trouve sa force non pas dans sa structure, sa popularité ou son âge, mais dans les personnes y œuvrant.  Dans le domaine du Grandeur Nature, on tient souvent pour acquis le travail des organisateurs.  Étant une activité où chacun y ajoute son grain de sel, la valeur du travail accompli pour permettre aux participants de s’épanouir et de s’amuser est souvent reléguée aux oubliettes.  Néanmoins, c’est un travail des plus ardus qui amène le projet à prendre vie, à s’adapter et à évoluer.  C’est pour ces raisons que nous demandons aux rôlistes qui participent à Brumelance de comprendre qu’ils vivent dans la concrétisation d’efforts d’une équipe y mettant temps, énergie et passion. Tout ce travail représente des heures d’investissement comprenant l’écriture du système de jeu, de l’histoire disponible, des réponses aux questions, de préparation des accessoires de jeu, des tâches de préparation de l’accueil des participants et de gestion administrative.

C’est par tous ces efforts que l’équipe de Brumelance s’engage et agit afin d’offrir une activité hors du commun.

Un Gn accessible qui deviendra une référence

L’activité sera accessible pour le nouveau, claire et concise pour le vétéran curieux et surprenante pour le sceptique.  Par un visuel unique et de haute qualité diffusé sur divers médias, nous deviendrons faciles à reconnaître et à suivre.  La convivialité de l’activité deviendra l’argument pour y venir.  Le coût reflétera notre volonté de considérer tout type de joueur.  Cette activité qu’est la pratique du jeu de rôle grandeur nature est en constant changement, une mutation qui amène de plus en plus de néophytes.  Néanmoins, à nos yeux, il manque encore cruellement de volonté d’en faire un loisir défini et valorisé dans la société.  Par une démarche organisée, nous œuvrons à rendre le GN plus populaire, plus professionnel et ce, même auprès de monsieur et madame tout le monde.


Ce qui compte c’est l’intensité, pas la quantité

Bien que nous souhaitons avoir une foule d’activités à offrir, il reste que les journées n’ont seulement que 24h et qu’il n’y a qu’une vingtaine de fins de semaine dans un été.  Notre calendrier d’activités immersives de 36 heures comportera ultimement 4 activités durant la saison et 2 activités de tractations durant l’entre saison. Pour l’année 2015, nous atteindrons un total de 3 événements principaux durant l’été.  Comme ce projet est l’œuvre d’une équipe agissant à titre bénévole, nous sommes persuadés qu’il vaut mieux miser sur la qualité plutôt que de se rabattre sur une quantité d’activités.  Cette valeur peut se refléter sous plusieurs aspects du Grandeur Nature. L’objectif ultime de ces efforts a pour but d’approfondir le jeu et le rendre plus attrayant à mesure que l’univers se définira.  La perfection, même si elle est une illusion, reste un objectif.

 
Une équipe de collaborateurs impliqués

Un GN de joueurs d’expérience, mais accueillant aux jeunes et aux novices.  L’organisation et l’univers encouragera les joueurs d’expérience à venir ou revenir expérimenter le monde du GN d’une nouvelle façon.  Nous visons à placer les joueurs d’expérience et de confiance dans des situations de “piliers de jeu” où ils pourront modeler leur part d’univers.  De plus, nous serons entièrement ouverts aux nouveaux rôlistes et aux jeunes joueurs, et nous tenterons d’intégrer ceux-ci par des outils prévus pour eux.

Un GN où l’action et l’implication prime sur l’ancienneté

Les joueurs vétérans contribuant au GN seront toujours remerciés et encouragés.  Nous veillerons à ce que chaque apport soit reconnu et apprécié à sa juste valeur.  Toutefois, jamais les exploits du passé ne viendront empêcher l’émergence de nouveaux prodiges.  C’est par l’action que les collaborateurs obtiendront de la reconnaissance, non par des droits acquis ou des privilèges passés.

Cette mentalité se reflétera aussi dans la récompense du jeu.  Entre autres, les points d’expérience; l’âge d’un personnage ne doit pas vouloir dire une victoire assurée à celui qui les a accumulés sans prendre de risque.  Un nouveau, bien équipé, talentueux et astucieux devra être capable de rivaliser avec un personnage ayant un plus haut niveau.  C’est en faisant appel à des compétences réelles, à ses compétences relationnelles et sa connaissance du monde de jeu que le joueur pourra rivaliser contre ses concurrents.

À propos de l’univers

Un GN avec une trame fantastique intrigante 

Héritiers des traditionnels Seigneurs des Anneaux et Donjons et Dragons, nous ne pouvons ignorer l’impact des jeux de rôle classiques sur les Grandeurs Natures.  Toutefois, nous tenterons de rendre au terme « Fantastique », de l’expression « médiéval-fantastique », son caractère extraordinaire par une tangibilité accrue grâce à des éléments immersifs : effets spéciaux, accessoires faits sur mesure, costumes impressionnants.  Les races n’ont pas pour objectif de rendre unique chacun des joueurs : il s’agit d’une opportunité d’incarner une culture différente de ce qu’on connait habituellement.

D’ailleurs, il appartiendra aux joueurs de définir ce qui est contraire à leurs idéaux.  L’organisation donne les perches de tension, c’est aux joueurs de les saisir.  Certes, même si certains croiront avoir la prétention de pouvoir conquérir le monde, ils auront besoin d’interagir avec ou contre les autres peuples pour commercer, négocier et espérer croître.

  • Cinq races dressent le portrait du monde de jeu de Brumelance.

  • Cinq grandes religions du monde seront découvertes au fil des événements.


 Plus mystique que magique 

La magie existera, mais par sa complexité et son coût en ressource de jeu, elle agira plus à titre d’ambiance subtile autour de laquelle graviteront des événements réalistes. Les sorts de dégâts, de contrôle de foule à distance et sans repère visible seront inexistants. Il n’y aura pas de place pour des flèches invisibles ; les sorts, enchantements et rituels seront visibles et impressionnants dans la mesure du possible.  Bref, la magie ne sera pas banalisée et en aucun cas ne pourra devenir le facteur premier de l’influence ou du pouvoir sur le jeu.

Violent, brutal et impitoyable 

Le GN mettra en scène un univers où la guerre, la brutalité et les intrigues impitoyables seront monnaie courante.  Le cadre de jeu usera d’un système de ressources qui sera au centre du jeu.  Tant pour le nouveau joueur que pour le joueur vétéran, les ressources seront un moteur de tension, d’économie et de rivalité.  La cupidité combinée au désir d’ascension de ses intérêts personnels, vicieux ou vertueux, seront une des sources de conflits les plus stimulées.

La place aux joueurs

Les perches de jeu offertes par les immerseurs, qui seront fréquentes et soutenues, auront donc pour but d’inciter les joueurs à l’action et non de les remplacer dans cette tâche.  L’organisation jouera donc un rôle de tremplin et de confrontation au jeu, plutôt qu’un rôle de béquille.  L’organisation sera l’ennemie des uns, l’alliée des autres et vice versa.  Ce sera aux joueurs de voir comment ils conjugueront le tout.

Jeu de rôle immersif grandeur nature

%d blogueurs aiment cette page :