Humain

— Introduction —

L’humanité fut un jour grandiose, à une époque où l’éveil des consciences atteignait des sommets inégalés. À ce jour, nul ne peut expliquer ce qui en advint, mais l’humanité telle qu’on l’a connu il y a déjà 128 ans n’existe plus. Préserver les vestiges d’un empire éteint, déchiré entre ses cultures, ses dogmes et ses peurs, voilà ce que l’homme a pu faire de mieux dans ces conditions cauchemardesques.  L’âge d’or où l’humanité pouvait prétendre dominer le continent est bien loin et sa chute apporta son lot de questions sans réponse. L’histoire des hommes est donc aussi floue qu’elle semble être parcourue d’événements tragiques.

Le déchirement qui nous afflige, nos nations se faisant la guerre par cupidité, racisme, impérialisme, xénophobie, fanatisme religieux ou soif de gloire sont autant de raisons de s’émerveiller devant la persistance de l’homme en ce monde.

Les âges ont ensuite marqué l’humanité et laissé certains peuples dans l’incertitude de leur cheminement solitaire. C’est ainsi que des parties du territoire, tout de même sous la gouvernance de seigneurs humains, furent dirigés par des suzerains tantôt alfar et dokkalfar, tantôt douaris et orc.


Qu’est-ce que l’humanité 

  • Une espèce sortant tout juste d’une crise l’ayant plongée dans un âge de ténèbres.
  • Une race dont les connaissances sur le monde et ses mécanismes varient selon leurs multiples provenances.

Qu’est-ce que l’humanité n’est pas

  • Une race en supériorité numérique partout dans le monde. Bien que dans les États humains, ils soient dans toutes les sphères de la société, leur rôle et la démographie variera selon d’où ils viennent.

— Apparence —

Le choix de votre provenance déterminera l’apparence que le personnage tentera de revêtir. Ainsi un humain provenant du Royaume de Stahl aura de bonne chance de porter des vêtements qu’on y retrouve plus habituellement.

— Psychologie et caractère —

L’esprit humain est l’un des plus volatil et imprévisible du monde de Brumelance. Il porte les stigmates de la période sombre de ses aïeuls, en particulier lorsqu’il provient des coins les plus ravagés par les vents de brumes.

En résumé, incarner un humain offre au joueur l’opportunité de personnifier toutes les facettes d’un être qui en serait venu à aboutir sur le terrain de jeu actuel. Ce sera donc au joueur de définir, selon la provenance du personnage joué, à quelles valeurs et idéologies il s’attachera tout au long de son parcours.

— Provenance —

La Marche Exilée

Les Piliers de Langegard

Le Vigmark

Les Cités Libres de Cyriandre

Drasilhelm

Le Royaume de Stahl

Jeu de rôle immersif grandeur nature

%d blogueurs aiment cette page :