Code de conduite

Code de conduite de Brumelance

Bien que Brumelance se veut un univers Dark Fantasy axé sur les confrontations entre joueurs, il est important de ne pas perdre de vue que ces évènements de jeux de rôles immersifs sont, comme indiqué, un jeu.  Un hobby commun à toutes et tous, participant.e.s et bénévoles, où chacune de ces personnes a le droit de se sentir bien, respecté et en sécurité.

En ce sens, l’Organisation de Brumelance a décidé de se doter d’une politique visant à encadrer le traitements de situation délicate. Il s’agit là à la fois d’un outil de sensibilisation pour mettre de l’avant ce que notre organisation juge inadmissible, et une manière uniforme de traiter chaque cas. Le système qui en découle est plutôt simple, avec certaines actions menant à un avertissement, et d’autres à une expulsion.

Dialogue et maturité en priorité

Énoncer un problème ou une situation ressentie de façon négative est la première étape pour une résolution d’une problématique. La communauté de Brumelance a jusqu’ici su faire preuve de maturité dans ses échanges. Le contenu de cette page servira dans les cas plus problématique.

Dénonciation/plainte

L’organisation de Brumelance n’étant pas omnisciente sur l’entièreté du terrain, la dénonciation ou la production d’une plainte d’un autre participant.e. par rapport aux actes répréhensibles listés ci-dessous entraînera une prise en charge de l’organisation.

Les plaintes et dénonciations de cas problématiques doivent être envoyées au brumelance@gmail.com 

Avertissement officiel

Un avertissement, c’est une chance que l’organisation donne à un.e participant.e de corriger un comportement pour des actions jugées  inadmissibles sur le terrain de jeu et sur les espaces d’échanges avec la communauté.

À noter que les avertissements ne s’effacent jamais.

Fonctionnement:

  1. Un acte répréhensible est commis, et rapporté à l’organisation
    1. L’Organisation rencontre la/les personne.s et délivre le premier avertissement
  2. Un autre type d’acte répréhensible listé se produit et est rapporté à l’organisation qu’importe qu’il soit ou non pour le même motif. 
    1. L’Organisation rencontre la/les personne.s et l’avise de son expulsion

Actes répréhensibles

  • Attaque à l’identité. Que ce soit par des commentaires racistes, sexistes, homophobes, transphobes ou la discrimination envers les croyances ou la foi d’une personne, une attaque à l’identité se veut heurtante pour la personne derrière le personnage. L’organisation de Brumelance se veut inclusive, et croit que ses évènements immersifs devraient être un espace dans lequel chacun et chacune se sent à l’aise dans son identité. En ce sens, il n’y a pas de sexisme, d’homophobie ou de transphobie dans l’univers de Brumelance. Quant au racisme, il se manifeste entre les races et les provenances de l’univers de jeu, mais n’est jamais admis en ce qui concerne l’accent, la langue, l’apparence ou la couleur de peau du joueur ou de la joueuse.

  • Diffamation.  À l’endroit de joueurs, de groupes ou de l’organisation. La diffamation, parfois appelée bashing, est une communication publique visant à entacher la réputation d’une personne ou d’une entité. L’organisation de Brumelance croit que la communauté est le coeur de son événement, et que la diffamation est une atteinte directe au plaisir de toutes et de tous.À noter que les commentaires constructifs – voire négatifs – à l’égard de l’organisation de Brumelance sont toujours les bienvenus et nous aident à nous perfectionner en plus d’ouvrir un dialogue. Tout est dans la manière de le communiquer.
  • Contestation de la régulation. Le travail d’arbitrage est le mandat de l’organisation de Brumelance, non de ses joueurs. Dans cette optique, il peut arriver que des membres de l’immersion endossent un rôle de régulation pour gérer l’aspect technique des scènes, souvent des combats à grand déploiement. Pour préserver la fluidité du jeu et éviter les débordements lors de ces scènes aux enjeux importants, nous ne tolérerons aucune contestation des décisions prises par les arbitres durant les régulations. Néanmoins, nous ne prétendons pas être parfaits, et c’est pourquoi nous vous invitons à informer la régie après le combat si vous avez l’impression d’avoir été lésé ou qu’une règle a été mal appliquée. 
  • Tricherie. Il est de votre responsabilité de connaître les règles de jeu. Le non-respect de celles-ci, volontairement ou par ignorance, entraînera des sanctions. Dans le doute sur une règle, usez de l’option la moins avantageuse pour vous.
  • Décrochage dérangeant . L’Organisation de Brumelance s’est donnée pour mission d’offrir un univers de jeu le plus immersif possible, mais cette tâche ne peut être accomplie sans la collaboration des joueurs. Contribuer à l’immersion de tous, c’est éviter le plus possible les décrochages flagrants et dérangeants.
  • Utilisation d’armes ne répondant pas aux critères de sécurité. Il est de votre responsabilité de faire homologuer chacune de vos armes à chacun des évènements. De plus, même si une arme a été homologuée, vous devez aussi vous assurer qu’elle reste sécuritaire tout au long de l’évènement. Plus de détails ici: Page homologation d’équipement
  • Non-respect des règles relatives aux véhicules.

Cas d’expulsion

Pour certains motifs, nous jugeons les comportements fautifs suffisamment toxique pour la communauté qu’ils nous obligent à mettre un terme à la participation du contrevenant.e .  Dans les cas les plus graves, ceux ayant entraîner une plainte, la dénonciation peut mener à l’expulsion directement.

Pris sur le fait: 

  1. Un acte répréhensible est commis et confirmé par l’organisation
  2. L’Organisation rencontre la/les personne.s et l’avise de son expulsion

Rapporté après coup via dénonciation 

  1. Un acte répréhensible est commis et est rapporté à l’organisation
  2. L’Organisation rencontre la/les personne.s et l’avise de son expulsion

**En cas de doute raisonnable, l’organisation émettra minimalement un avertissement officiel. **

Actes proscrit:

  • Violence verbale ou physique. Aucune violence ne sera tolérée à Brumelance. Une infraction entraînera une expulsion immédiate de l’activité. Il est interdit de se battre à mains nues. Malgré que la violence soit proscrite, des contacts physiques peuvent se produire malgré tout au cours du jeu.
  • Harcèlement. Le harcèlement, c’est d’agir à l’égard d’une personne en sachant qu’elle se sent harcelée ou sans se soucier qu’elle se sente harcelée si l’acte en question a pour effet de lui faire raisonnablement craindre pour sa sécurité. Bien que l’univers de Brumelance soit impitoyable, jamais nos participant.e.s ne doivent en venir à craindre réellement pour leur sécurité. Ainsi, nous sommes à l’écoute de toute personne vivant une situation relative à notre évènement où elle se sent victime de gestes ou de paroles l’amenant à craindre pour son intégrité physique ou menaçant son bien-être psychologique. Advenant dénonciation, nous poserons des actions concrètes vis-à-vis les personnes fautives, pouvant mener à une expulsion.
  • Simulation de viol ou menace. Les menaces et les simulations de viol sont strictement interdites, et ce même si tous les individus concernés donnent leur accord pour ce type de jeu. 
  • Drogue et Alcool. La possession ou consommation de toute drogue non prescrite et d’alcool sur le terrain, ainsi que le fait d’y entrer en état d’intoxication, entraînent une expulsion de l’évènement.
  • Vol.
  • Vandalisme.
  • Ne pas payer son entrée.
%d blogueurs aiment cette page :