Orc

— Introduction —

Les Orcs sont considérés comme l’une des plus jeunes races de notre monde et, tout comme les humains, l’une des plus nombreuses. La plupart étant définis comme “sauvages” ou “barbares”, il reste que certains d’entre-eux ont su se démarquer de leurs cousins de l’ouest à travers les siècles, de par leur honneur et leur discipline. Ils représentent à notre époque l’un des principaux piliers de la protection du continent d’Élode par les chevaucheurs Tierish. Loin d’être des créatures sanglantes et stupides, les Orcs, peu importe leurs origines et racines, possèdent une culture qui leur est propre et à laquelle ils sont très attachés.

Qu’est-ce que sont les Orcs

  • Une race jeune, fière et orgueilleuse qui se distingue par son raisonnement intuitif
  • Une race possédant un goût pour le défi et l’affrontement, voyant un grand bien-être et un accomplissement dans le perfectionnement martial.

Qu’est-ce que les Orcs ne sont pas

  • Il est important de savoir que les Orcs de l’univers de Brumelance ne sont pas des copies de la bestialité et de la violence des Orcs de l’univers de Warhammer ou du Seigneur des Anneaux.
  • Bien qu’ils soient instinctifs de nature, les Orcs de Brumelance ne sont pas une espèce dénuée d’intelligence ou de logique. Leur nature instinctive n’empêche pas à certains d’entre eux d’être de réputés savants ou érudits d’Élode.

— Apparence —

Sur le plan physiologique, la race des Orcs se divise en deux grandes catégories très distinctes l’une de l’autre. Certains atteignent des tailles impressionnantes, dépassant en hauteur et en musculature la plupart des hommes. Bien que ces imposants guerriers ne soient guère dénués d’intelligence et de tactiques guerrières, ils laissent les places de conseillers aux plus frêles des leurs. Effectivement, lorsque certains Orcs délaissent l’entraînement quotidien afin de se vouer à l’érudition ou à un rôle moins physique, un changement physique s’opère; le corps s’atrophie, les rides faciales se multiplient et, au final, ils ne ressemblent presque plus en rien à leurs confrères musclés. Ces Orcs frêles, respectés pour leur esprit aiguisé, tiennent alors le rôle de second des chefs (et parfois de chefs), tournant et retournant jour et nuit toutes les stratégies guerrières et politiques possibles afin de gagner en influence et d’étendre la prospérité des leurs. Les visages orcs sont rarement aussi expressifs que des visages humains et les Orcs ont tendance à utiliser leur voix, le langage corporel et les gestes pour communiquer leur point de vue, plutôt que de compter sur les expressions faciales subtiles.

Comme la peau humaine, la couleur de la peau orc couvre une gamme de nuances différentes, mais la plupart des teintes ont tendance à être des tons de terre. Le gris est la couleur la plus fréquente, suivie par un terne sombre d’olive. Tons noir, marron et rouge-brun sont également observés, mais sont beaucoup moins fréquents. La plupart des Orcs ont des dents très humaines légèrement plus hautes et plus jaunes que blanches. Les oreilles d’orc finissent en pointes et la plupart sont beaucoup plus grandes que les oreilles humaines. Elles balaient souvent vers l’arrière en suivant la courbe du crâne et donnent au visage un aspect plus sauvage. La forme du nez des Orcs varie bien souvent, les plus bagarreurs et combattants ont pour la plupart du temps un nez aplati résultant des blessures passées. On remarque que les plus frêles sont reconnaissables par leur long nez.

En terme d’habits et d’apparats, il sera nécessaire pour les joueurs souhaitant incarner des Orcs de se référer à la page de Provenance du Royaume de Stahl.

* Si vous décidez d’incarner un Orc à Brumelance, il vous sera nécessaire de porter une prothèse ou un masque qui doit couvrir la majeure partie du visage. L’utilisation d’un masque ou d’une prothèse est obligatoire pour maximiser l’immersion, se maquiller uniquement la peau du visage n’est pas suffisant. Bien entendu on doit maquiller la peau qui ne sera pas recouverte par les éléments de costume.

— Psychologie et caractère —

Les Orcs possèdent une intelligence très similaire à celle des humains. Plus intuitifs, voire même instinctifs dans leur prise de décision, ils se basent beaucoup sur la confiance mutuelle. On remarquera certes un point commun entre les différentes cultures Orcs; le goût pour le combat et l’affrontement. La guerre est donc perçue comme un défi et un jeu pour les Orcs, non comme une nécessité vitale ou une occasion de combler des besoins sanguinaires.

Ce n’est pas la soif du sang qui guide ces guerriers, mais le plaisir de l’emporter, l’enivrement de se mesurer physiquement face à un adversaire digne des plus grands défis. C’est pour eux une quête de gloire pour gagner l’honneur d’être dignes des exploits de leurs ancêtres. Bien sur, il y a beaucoup de distinction à faire entre les différentes cultures orcs, il est donc sage de ne pas trop généraliser leurs moeurs et leur façon de penser propres à chacune.

–-Pré-requis décorum pour incarner un Orc-–

  • Masque d’Orc obligatoire
  • Maquillage assorti
  • Pièce de costume recouvrant les zones du corps non-maquillées.

— Provenances —

Le Royaume de Stahl

Les Receleurs de Gierig (Non-Jouable)

Les Clans Tierishs (Non-Jouable)

Les Tribus Donüngies (Non-Jouable)

 

Jeu de rôle immersif grandeur nature

%d blogueurs aiment cette page :